Afin de venir en France, les conjoints non Européens de Français doivent demander un visa de long séjour (VLS) auprès du consulat français dans leur pays d’origine. Si vous êtes marié à un Français, votre visa ne peut pas être refusé, sauf si :

votre mariage est frauduleux ou annulé,
vous représentez une menace à l’ordre public, ou
vous ne disposez pas de l’attestation prouvant votre préparation à l’intégration dans la société française.

Si les conditions requises pour l’obtention de la carte de séjour ne sont pas remplies en terme de durée du mariage, le conjoint étranger d’un citoyen français bénéficie de plein droit d’une carte de séjour temporaire, à condition que la communauté de vie n’ait pas cessé depuis le mariage, que le conjoint n’ait pas perdu la nationalité française et lorsque le mariage a été célébré à l’étranger, qu’il ait été préalablement transcrit sur les Registres de l’État-civil français.

Pour obtenir l’attestation relative à votre connaissance de la langue et des valeurs de la République Française, vous devez suivre une évaluation. Le test est gratuit, et si vos connaissances ne sont pas suffisantes, vous bénéficierez d’une formation de deux mois maximum au bout de laquelle vous serez évalué à nouveau. Contactez l’ambassade ou le consulat français le plus proche de votre lieu de résidence pour savoir où vous pouvez passer le test.

Vous recevrez une attestation à l’issue de la formation, qui est nécessaire pour obtenir un visa de long séjour. Vous êtes dispensé de cette attestation si :

vous êtes âgé de plus de 65 ans,
vous êtes un enfant âgé de moins de 16 ans, ou
vous souhaitez établir votre résidence habituelle en France pour des raisons professionnelles.

Votre demande de visa doit être examinée dans les meilleurs délais.

Si vous êtes entré en France sans visa long séjour, vous pouvez déposer une demande de VLS en préfecture en France, sans avoir à retourner dans votre pays d’origine (procédure dérogatoire), si les conditions suivantes sont remplies :

vous vivez en France depuis plus de six mois avec votre conjoint français,
vous vous êtes marié en France, et
vous êtes entré en France de manière régulière.

Vous n’êtes pas concerné par le visa long séjour si vous êtes déjà titulaire d’un permis de séjour français et que vous demandez un changement de statut en raison de votre mariage avec un citoyen français.